Commentaires 24

  1. C’est top les vidéos en free style 🙂 Et ça a le mérite de remettre les choses à leur place !
    Je suis d’accord avec tes propos. Pratiquer des tarifs trop bas ne valorise pas son travail, et ne donne pas une bonne image. Mais il faudrait aussi que les « clients » arrêtent de toujours tout trouver trop cher. Pour certains, même gratuit ce ne serait pas encore assez bien ! Je pense qu’une rééducation de la mentalité actuelle ne serait pas de trop 😉

    1. La
      spécialisss

      Merci Marina !

      Oui, il y aura toujours des râleurs, beh ça fait partie du jeu je pense…
      Ceci dit personnellement je vois le râleur comme incompatible pour travailler avec moi donc au final il râlera tout seul ha ha !

  2. non mais allo quoi !!! HIHIHI… j’adoreee 🙂 tu me fais rire.. et ouiii tu as raison bien que donner un prix à nos prestations c’est pas toujours évident (croyances, schémas et éducation quand tu nous tiens..). J’ai du personnellement travailler un peu la dessus et je suis pas sûre d’avoir les prix juste dans mon activité . Dans mon domaine, c’est encore plus difficile de mettre un prix sur la santé et le bien-être…mais bon je continue à y travailler :p
    J’ai adoré ton soin hier.. et je suis sûre qu’avec l’aide d’Athena je vais booster tous ça ..lol
    Bizzzzzzzzzz

    1. La
      spécialisss

      Ha ha merci Leyla !! Il est parfois aussi intéressant de se faire accompagner pour fixer ses tarifs… Je connais de très bons coachs si un jour ça te dit 🙂

      À très vite, bizzzzz itou !

  3. Bravo ! C’est un vrai problème sur lequel je reçois beaucoup de critiques, et sur lequel j’ai souvent tendance à hésiter. Je devrai en fait revoir cette vidéo régulièrement !
    Je confirme : j’avais pourtant fait l’erreur d’offrir 20 machines Kangen à 3000 euros, sur 300 que j’ai vendues. Elles ont été les seules à m’avoir apporté énormément de soucis, et pratiquement toutes les 20 personnes qui les ont reçues en cadeau ne les ont jamais utilisées plus de quelques jours et n’en ont donc jamais profité !

    1. La
      spécialisss

      Salut Michel !

      Malheureusement ça ne m’étonne pas du tout… Cela a toujours moins de valeur aux yeux des gens quand c’est gratuit, tristement.

      Passe une belle journée !

    1. La
      spécialisss

      Ha ha! « brader les prix » c’est par exemple faire des réductions comme lors des soldes 🙂
      Enfin, tu as très bien compris le sens 😀

  4. Tout à fait d’accord. Je déteste cette concurrence déloyale qui casse les prix (fait partie de mes oppositions 😉 ). Bien souvent, ces bas prix sont pratiqués par des gens qui ont peu ou pas de charges (le black !!!) et qui font ça à leur temps perdu…
    Nous entrepreneurs, avons des charges, devons nous former, faire de la veille, de la prospection …
    Donc, nous ne facturons pas 225 jours/an (moyenne de jours travaillés d’un salarié).
    Alors, il est bien évident qu’il ne faut pas se brader…
    Un autre problème, est qu’internet nous a fait développer un sentiment que tout était gratuit. ça évolue mais il faut savoir que quand c’est gratuit, c’est toi le produit …

    1. La
      spécialisss

      Tout à fait Pierre ! Et les entrepreneurs débutants font souvent cette erreur (moi y compris quand j’ai démarré !!) de ne pas tout prendre en compte comme tu le dis… Voilà pourquoi je dis souvent à mes clientes l’importance de se faire accompagner dès le départ afin de ne pas perdre du temps et de l’argent inutilement !

  5. Parfait ton coup de gueule ! Tout est dit !
    Les critiques viennent généralement de personnes salariées qui n’offriraient jamais un quart d’heure à leur employeur et qui trouvent légitime d’avoir 5 semaines de congés par an, plus les jours fériés rémunérés et une parfaite couverture sociale. Pour les entrepreneurs, la réalité est tout autre et le tarif horaire doit permettre de lisser ces inégalités sociales.

    1. La
      spécialisss

      Ha ha merci Anne ! Et bien d’accord avec toi… J’ajoute qu’en Belgique nous n’avons pas le système d’auto-entrepreneur non plus, donc c’est dès le premier jour que tu dois tout payer, taxes et charges sociales… Que du bonheur 😀

    1. La
      spécialisss
  6. Et toc !
    voilà tu as raison. Problème récurrent.
    La remarque que tu as eu de la part de la personne travaillant dans le spirituel est typique de la polarité transmise (que dis-je ! Martelée !) par les religions et qui est : spiritualité incompatible avec matérialisme. J’ai travaillé avec un client ayant du mal à faire rentrer l’argent (et surtout à accepter d’être payé à sa juste valeur !) pas plus tard qu’hier sur ce souci des croyances biaisées, fausses etc…
    Est-ce que Deepak Chopra est pauvre ? N’en est-il pas spirituel pour autant ? Comment vivent les moines bouddhistes : ils vivent grâce à ce que la communauté leur donne.
    Sans parler de l’église catholique… L’argent vient bien de qq part.

    C’est pareil aussi pour certains magnétiseurs qui ont la conviction que comme ils ont un don, il ne faut pas faire payer car sinon leur don va disparaître dans un vortex supersonique sur le champ et ils seront de mauvaises personnes !

    Bref
    Sujet clos.

    1. La
      spécialisss

      Hi hi merci Mary !! Oh la la, le don qu’on reprend si on se fait payer ça me dépasse…. Est-ce que ces personnes ont bien compris QUI leur a donné ce don…..? 😉

      Merci pour ton commentaire !

  7. AhAhAh ! Le sort s’acharne ! 🙂 La question du prix est un truc qui me torture. J’avais fixé l’histoire beaucoup trop bas et voilà que ça me pète tous les jours à la figure depuis mardi… Je crois qu’il est temps que je me penche sérieusement sur la question ! 🙂 Horrrrrrreeeeuuuuurrrrr !!!!!

    1. La
      spécialisss

      Hmmmmm…. Elodie on dirait bien que le « hasard » s’acharne sur toi et essaie d’enfoncer le clou ha ha 😉
      Vas-y fonce fais péter ! :*

  8. Bonjour,

    Et bien pour ma part je vais mettre un bémol à tous ces discours sur l’argent. Aprés avoir bien gagné ma vie j’ai décider de me reconvertir dans un métier agricole et de restauration alors là allo ! comme tu dis, si je travaille à 250 euros de l’heure je n’aurais aucun client et c’est pour la bonne cause puisque nous nourrissons la planéte et oui rien de moins que cela !!! et pour faire ces métiers, il faut du muscle, de l’esprit, des sourires et beaucoup d’amour. Je pense qu’il est un peu condescendant de dire « je ne travaille pas pour 25 euros de l’heure » quand des personnes doivent travailler avec leur tête leur bras et avec le sourire pour le smic. Alors s’il vous plait arrêtez aussi d’entrenir le discours de « tu le vaux bien » Nous ne faisons pas des concours de celui qui le mérite plus qu’un autre. Un revenu équitable pour tous oui ! mais le plus gros revenu pour moi parce je le vaux bien non ! Pensons un peu plus global.

    1. La
      spécialisss

      Salut Nathalie,

      Merci pour ton commentaire et d’avoir pris le temps ! On aime les bémols aussi, c’est ce qui nous fait réfléchir et avancer… 🙂

      Je comprends tout à fait ce que tu dis mais j’ai une autre vision des choses. Ma vie a changé le jour où je me suis débarrassée de toutes ces croyances limitantes : travailler dur et beaucoup pour bien gagner (pourtant tout le monde a des journées de 24h et il y a bien des millionnaires), les métiers-passion ne nourrissent pas son homme, etc. Dire que je ne travaille pas pour 25€ de l’heure n’a rien de condescendant, ce n’est juste pas viable et c’est valable pour tout indépendant qui paye ses taxes et cie, j’ai testé et si je n’avais pas eu un mari avec un salaire je serais sous un pont. Ça c’est pas normal, j’ai dit stop et c’est tout le mal que je souhaite à mes collègues entrepreneurs.
      Et oui nous méritons tous de bien gagner notre vie, je ne pense pas avoir dit que je le méritais plus qu’un autre… 🙂

      L’agriculture n’est pas ma spécialité (la restauration par contre j’en connais un bout) mais là encore je constate que très peu osent sortir du lot et travaillent toujours « à l’ancienne »…
      Dans ma région certains s’en sortent très bien en ouvrant des magasins, ou leur ferme une fois par mois (journées éducatives pour les grands et les petits et ventes de leurs produits), en transformant certains terrains en terrains de golf (gros succès !), en ouvrant des gîtes… Je pense aussi au boeuf de Kobé, à ces japonais qui prennent le temps de masser leurs bêtes… ce ne sont pas eux qui jouent le jeu des grandes multinationales de l’agroalimentaire et payent une fortune des protéines américaines. Ou à ce français éleveur-boucher qui hiberne la viande pour une grande qualité, qui ne tue que 4 vaches par semaine dans son propre abattoir et a ouvert une boutique à Paris. Bref, mon avis sur la question : tandis que les mentalités évoluent enfin du côté du consommateur (prise de conscience des méfaits de la mondialisation, retour vers les valeurs de la terre et de proximité), les acteurs du secteur de l’agroalimentaire eux ont du mal à passer à l’ère du web et surtout du marketing humain ciblé afin de les toucher. Les multinationales elles ça fait longtemps qu’elles en jouent… Je ne pense pas me tromper si je dis que l’agriculteur « classique » a un budget marketing proche de… zéro ? Et pourtant cet accompagnement est aussi important qu’une nouvelle machine pour la pérennité de son entreprise.

      Je peux te dire que le jour où je reçois une newsletter bien fichue d’une ferme qui cultive ou élève bio c’est chez elle que j’irai acheter sans hésitation ! 😉
      Et je te souhaite beaucoup de succès dans ton métier-passion car oui tu le mérites vachement !

      Au plaisir de tes futurs bémols… 😀

  9. Super!!!
    Je suis complètement d’accord!
    Pour moi l’argent est une énergie à faire circuler entre le donner et le recevoir! 🙂
    Je suis toute nouvelle avec vous ici, un grand MERCI Delphine, vous ètes rayonnante et inspirante!
    Belle journée à vous tous!

    1. La
      spécialisss

      Merci Sophie pour ton message et bienvenue alors 🙂
      Et oui, c’est tout à fait ça, une énergie qui circule tout simplement et à accueillir avec sérénité !

      Bonne continuation à toi et beaucoup de succès !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.